single

Artistes

Craig Taborn

0

CraigTabornWeb

Craig Taborn (piano)

Né à Minneapolis, dans le Minnesota, Craig Taborn a commencé sa carrière sur la scène Jazz de Détroit avant de s’installer à New York, où il réside toujours. Il est musicien professionnel depuis plus de 25 ans et est considéré comme l’un des pianistes les plus imaginatifs et originaux du moment. Tout au long de sa carrière, il a participé, et participe encore, à une multitude de projets artistiques et a composé, improvisé et interprété une grande variété de styles, au piano ou à l’aide d’instruments électroniques : Jazz, new music, électronique, rock, noise, avant garde, musique expérimentale, sons traditionnels africains et caribéens…

Taborn vient au Jazzaldia pour la quatrième fois. La première fois, en 1995, il accompagnait James Carter, la seconde fois Dave Holland en 2014, la troisième fois, en 2019 avec John Zorn et maintenant, pour le 57e Jazzaldia, il se produira en solitaire avec un concert de piano au San Telmo Museoa.

En plus des trois collaborations déjà citées, Taborn a travaillé avec des musiciens et des groupes de renom tels que Roscoe Mitchell, Wadada Leo Smith, Lester Bowie, Tim Berne, Hugh Ragin, Evan Parker, Steve Coleman, David Torn et Francisco Mora, Chris Potter, William Parker, Vijay Iyer, Kris Davis, Bill Laswell, Nicole Mitchell, Susie Ibarra, Mat Maneri, Ikue Mori, Carl Craig, Dave Douglas, Meat Beat Manifesto, Dan Weiss, Chris Lightcap, Gerald Cleaver, Rudresh Manhathappa…

Son dernier album solo, Shadow Plays (2021), a été acclamé par la critique et témoigne de l’impressionnante technique et des capacités d’improvisation de Taborn. Enregistré en direct à la Mozart-Saal du Wiener Konzerthaus, le disque contient 7 pièces spontanées, entièrement improvisées, créées au moment même où elles sont jouées, bien que dans leur lucidité constructive, leur logique structurée et leur cohérence, elles ne le paraissent pas. 10 ans après son premier merveilleux album de piano improvisé, Avenging Angel (2011), ce deuxième album improvisé montre l’évolution d’un pianiste extraordinaire ; sa musique est plus raffinée, mais aussi plus abstraite et complexe, pleine de textures, de changements de rythme et d’intensité, de silences et d’idées qu’ il explore et avec lesquelles il crée de nouveaux mondes à chaque instant, nous transmettant un imaginaire unique.

 

Web

Instagram

You Tube

Comments are closed.