single

Artistes

Mulatu Astatke

0

MulatuWeb

Mulatu Astatke (vibraphone, claviers, percussion), James Arben (saxophone), Byron Wallen (trompette), Danny Keane (violoncelle), Ben Brown (baterie), John Edwards (contrebasse), Richard Olatunde Baker (percussion)

Né en 1943 dans l’ouest de l’Éthiopie, Astatke s’est tout d’abord formé au Trinity College of Music de Londres, puis à Boston, à la prestigieuse Berklee School of Music, où il a été le premier étudiant africain. Il est retourné à Addis-Abeba, avec tout ce qu’il avait appris et entendu, en 1969, pour créer un nouveau style en fusionnant le jazz, la musique latine et la musique traditionnelle éthiopienne : l’Ethio-Jazz
Au cours de sa longue et fructueuse carrière, Astatke a été vibraphoniste, percussionniste, compositeur, arrangeur, professeur, directeur… Après « l’ âge d’or des années 1970 » en Éthiopie, la musique d’Astatke est redevenue populaire en 1998 avec le début de la série de disques Ethiopiques ; et plus tard, en 2005, grâce à la présence de sept de ses thèmes dans le film Broken Flowers de Jim Jarmusch.
À la fois familière et étrange, simple et complexe, moderne et traditionnelle, élégante et enveloppante, africaine et occidentale, hypnotique et évocatrice…, sa musique est un mélange de styles et de cultures. En définitive, une musique unique, marquée d’une empreinte personnelle qui la rend facilement reconnaissable mais difficile à imiter.
Lors de ce premier concert au Jazzaldia, Astatke proposera des morceaux de ses derniers albums, mais aussi des compositions plus connues.

Comments are closed.