single

Artistes

SÍLVIA PÉREZ CRUZ & MARCO MEZQUIDA: MA

0

 

Live in Tokyo_3

Sílvia Pérez Cruz-Marco Mezquida: MA

Sílvia Pérez Cruz (voix, guitare), Marco Mezquida (piano)

MA est un album enregistré au Blue Note à Tokyo en octobre 2019. Après deux années de tournée, Sílvia Pérez Cruz et Marco Mezquida décident d’enregistrer un album live au Japon intitulé MA. Pour un japonais, MA est un concept courant ; cependant, pour un occidental, il n’y a pas de terme qui l’identifie parfaitement. A l’origine, cela signifie « l’espace entre les choses qui existent à proximité les unes des autres ». Dans un contexte temporel, c’est le temps ou la pause qui se produit entre un phénomène et un autre. Littéralement, MA signifie « entre ». Il y a un MA entre les personnes, entre les moments, entre les espaces, entre les sons, entre les notes… MA peut relier/séparer deux mondes opposés, ou il peut s’agir de la transition entre un état mental et un autre.

Voilà comment Sílvia Pérez Cruz explique l’opportunité de ce disque : « Lorsque nous avons décidé au début de notre confinement que le moment de la sortie de cet album devait être précisément maintenant (en raison de sa sincérité, de sa crudité, de sa transparence, du fait qu’il a été enregistré en direct dans un petit club intime), nous avons relu la signification de MA et soudain il nous a semblé qu’il définissait aussi ce moment spécial, il parlait d’une pause, de savoir s’arrêter et regarder autour de soi. Savoir comment s’arrêter.
S’arrêter.

Ne pas faire.

Être (temporairement).

Être.

Sentir.

Les deux musiciens, Sílvia et Marco, ont passé leur vie à apprendre et à progresser pour parvenir à un concert comme celui-ci, où tout leur apprentissage se retrouve au service de la chanson, du silence et de l’émotion, que les paroles soient en espagnol, en catalan, en portugais ou en anglais.

Dès ses premiers pas, la chanteuse catalane Sílvia Pérez Cruz avance sur des chemins inexplorés. Si elle a su capter l’attention avec une telle force c’est grâce à sa capacité étonnante d’aborder différents styles, avec sa propre empreinte. Sur une base de folk, on trouve aussi le jazz, le tropicalisme, le flamenco, le fado, la musique classique et la trace des habaneras qui l’ont bercée. Elle possède un registre vocal prodigieux et un charisme scénique inné, mais le plus important est qu’elle est une artiste unique. Son concert de l’année dernière avec Toquinho et Javier Colina à la Plaza de la Trinidad a été l’un des moments forts de la 54e édition du Heineken Jazzaldia.

Le pianiste et compositeur Marco Mezquida, né à Minorque, a déjà accumulé, en pleine jeunesse, un impressionnant catalogue d’œuvres et de récompenses qui, pour de nombreux artistes, seraient l’œuvre de toute une vie. Mezquida est aujourd’hui un musicien culte au niveau international. Il est un improvisateur et arrangeur polyvalent qui a écrit des œuvres pour de grands et petits ensembles, pour le théâtre et le cinéma. Il joue régulièrement avec son propre trio et collabore également avec des orchestres symphoniques et de chambre. Il s’est fait connaître à Saint-Sébastien en 2016, dans le cadre de 12 Points, le festival européen des jeunes talents qui a eu lieu parallèlement au Heineken Jazzaldia, et l’année suivante, il est revenu avec un projet fascinant accompagné du guitariste flamenco Chicuelo.

Comments are closed.