WP_Query Object ( [query] => Array ( [paged] => 8 [category_name] => actualites ) [query_vars] => Array ( [paged] => 8 [category_name] => actualites [error] => [m] => [p] => 0 [post_parent] => [subpost] => [subpost_id] => [attachment] => [attachment_id] => 0 [name] => [pagename] => [page_id] => 0 [second] => [minute] => [hour] => [day] => 0 [monthnum] => 0 [year] => 0 [w] => 0 [tag] => [cat] => 263 [tag_id] => [author] => [author_name] => [feed] => [tb] => [comments_popup] => [meta_key] => [meta_value] => [preview] => [s] => [sentence] => [fields] => [menu_order] => [category__in] => Array ( ) [category__not_in] => Array ( ) [category__and] => Array ( ) [post__in] => Array ( ) [post__not_in] => Array ( ) [tag__in] => Array ( ) [tag__not_in] => Array ( ) [tag__and] => Array ( ) [tag_slug__in] => Array ( ) [tag_slug__and] => Array ( ) [post_parent__in] => Array ( ) [post_parent__not_in] => Array ( ) [author__in] => Array ( ) [author__not_in] => Array ( ) [meta_query] => Array ( ) [ignore_sticky_posts] => [suppress_filters] => [cache_results] => 1 [update_post_term_cache] => 1 [update_post_meta_cache] => 1 [post_type] => [posts_per_page] => 6 [nopaging] => [comments_per_page] => 50 [no_found_rows] => [order] => DESC ) [tax_query] => WP_Tax_Query Object ( [queries] => Array ( [0] => Array ( [taxonomy] => category [terms] => Array ( [0] => actualites ) [field] => slug [operator] => IN [include_children] => 1 ) ) [relation] => AND [table_aliases:protected] => Array ( [0] => wp_term_relationships ) [queried_terms] => Array ( [category] => Array ( [terms] => Array ( [0] => actualites ) [field] => slug ) ) [primary_table] => wp_posts [primary_id_column] => ID ) [meta_query] => WP_Meta_Query Object ( [queries] => Array ( ) [relation] => [meta_table] => [meta_id_column] => [primary_table] => [primary_id_column] => [table_aliases:protected] => Array ( ) ) [date_query] => [queried_object] => stdClass Object ( [term_id] => 263 [name] => Actualités [slug] => actualites [term_group] => 0 [term_taxonomy_id] => 263 [taxonomy] => category [description] => [parent] => 0 [count] => 67 [filter] => raw [cat_ID] => 263 [category_count] => 67 [category_description] => [cat_name] => Actualités [category_nicename] => actualites [category_parent] => 0 ) [queried_object_id] => 263 [request] => SELECT SQL_CALC_FOUND_ROWS wp_posts.ID FROM wp_posts INNER JOIN wp_term_relationships ON (wp_posts.ID = wp_term_relationships.object_id) JOIN wp_icl_translations t ON wp_posts.ID = t.element_id AND t.element_type IN ('post_post','post_page','post_event','post_artist','post_flickr_gallery','post_popupbuilder') JOIN wp_icl_languages l ON t.language_code=l.code AND l.active=1 WHERE 1=1 AND ( wp_term_relationships.term_taxonomy_id IN (263) ) AND wp_posts.post_type = 'post' AND (wp_posts.post_status = 'publish' OR wp_posts.post_status = 'confirmed') AND t.language_code='fr' GROUP BY wp_posts.ID ORDER BY wp_posts.post_date DESC LIMIT 42, 6 [posts] => Array ( [0] => WP_Post Object ( [ID] => 20216 [post_author] => 2 [post_date] => 2019-07-25 18:21:14 [post_date_gmt] => 2019-07-25 16:21:14 [post_content] => joan-baez-web Le mythe Joan Baez est devenu hier réalité pour les 44 000 personnes qui se sont rassemblées sur la plage de Zurriola, devant la Scène Verte, pour écouter cette grande dame du folk. Une légende qui vient s'ajouter à d'autres qui sont déjà passés par cette scène, tels que Bob Dylan, Patti Smith ou B.B. King. C'était aussi notre dernière chance : comme elle l'a elle-même annoncé, à l'issue de cette « Fare Thee Well Tour », sa tournée d'adieux, elle ne donnera plus de concerts dans de grandes enceintes. Elle nous a laissé un excellent souvenir. A son répertoire impérissable, elle a ajouté des clins d'œil au public local, comme le Txoria Txori de Mikel Laboa et l'hymne No nos moverán. Elle a fait ses adieux avec Fare The Well, qui, traduit librement veut dire : « bonne chance dans l’avenir ». Et, plus librement encore, « au revoir, Joan, et bon vent! … » Jamie Cullum n'est pas encore un mythe. Trop jeune pour l'être, mais s'il poursuit cette trajectoire impeccable, il le sera assurément dans trente ans !À Saint-Sébastien, il est déjà une idole. Tous ses concerts dans notre ville ont toujours été magnifiques. Et celui d'hier n’était pas en reste ! Jamie Cullum a attiré 53 000 personnes, les a mises dans sa poche dès la première minute et ne les a plus lâchées pendant deux heures. À la fin il a ému le public lorsqu’il a improvisé une chanson d'amour dédiée à Donostia mélangée à I've Got You under My Skin. La chose la plus importante du Jazz Band Ball, la fête inaugurale du Festival, a été le public. Comme d'habitude. Avec son défilé incessant entre les quatre scènes déployées à proximité du Kursaal, le public a donné une nouvelle leçon de savoir être et de savoir se divertir. Comme en témoigne leur réaction enthousiaste devant Love & Revenge : Music and Cinema from the Arab World, un spectacle qui combine des images de films égyptiens anciens avec de la musique d'avant-garde inspirée des instruments arabes. Quelque chose d’unique, requérant une sensibilité culturelle ouverte pour l'apprécier dans toute son intensité. La variété des styles fait partie des gênes du Jazz Band Ball. Le jazz le plus traditionnel était représenté par deux groupes américains : Dan Barrett Classics Jazz All Stars et Saxophone Con-Clave; le contrepoint moderne l’était par Elkano Browning Cream, un trio multinational dirigé par le basque Mikel Azpiroz, qui pratique un groove décontracté. Sur le registre de la décontraction, il faut évoquer la guitariste et chanteuse japonaise Rei. Avec son image fraîche et jeune, elle est la nouvelle figure du blues-pop japonais; son potentiel est énorme et elle vient de signer avec une grande maison de disques. Une aisance sur scène, une guitare puissante et une sympathie innée augurent bien de son avenir. Le chanteur anglo-nigérian Ola Onabulé, véritable gentleman de la soul, a également marqué cette soirée inaugurale grâce à des chansons interprétées avec une virtuosité vocale et une grande intensité émotionnelle. [post_title] => Des adieux chaleureux à un mythe [post_excerpt] => Le mythe Joan Baez est devenu hier réalité pour les 44 000 personnes qui se sont rassemblées sur la plage de Zurriola [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => des-adieux-chaleureux-a-un-mythe [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-07-25 18:21:14 [post_modified_gmt] => 2019-07-25 16:21:14 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://heinekenjazzaldia.eus/?p=20216 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [1] => WP_Post Object ( [ID] => 20121 [post_author] => 2 [post_date] => 2019-07-24 10:28:35 [post_date_gmt] => 2019-07-24 08:28:35 [post_content] =>

Jamie-Cullum

Tout est prêt pour le Festival, qui se déroulera à Saint-Sébastien du 24 au 28 juillet, avec 100 concerts sur 15 scènes, dont plus des deux tiers seront gratuits.

John Zorn recevra le prix Donostiako Jazzaldia 2019 Le 54e Heineken Jazzaldia se déroulera à Saint-Sébastien du 24 au 28 juillet avec un programme de 100 concerts, dont plus des deux tiers seront gratuits pour le public, sur 15 scènes différentes. L'an dernier, le Festival a attiré 171 500 spectateurs dans ses différents lieux, dont la plage de la Zurriola, l'Auditorium Kursaal, la Place de la Trinidad et le Théâtre Victoria Eugenia, qui sont tous des lieux très emblématiques dans la ville. Parmi les artistes les plus renommés du Festival figurent Joan Baez, Jamie Cullum, Diana Krall, John Zorn, Donny McCaslin, Maria Schneider, Sílvia Pérez Cruz, Joshua Redman, Joe Jackson et Neneh Cherry, au sein d’une longue liste qui comprend également Houston Person, Charles McPherson, Atomic, Moppa Elliott, Martirio & Chano Domínguez, Zahara, Dorian et enfin une sélection du jazz japonais contemporain, avec des musiciens comme Eri Yamamamoto et Chihiro Yamanaka.   Prix Donostiako Jazzaldia Le Prix Donostiako Jazzaldia a été créé en 1994 pour honorer la trajectoire et l'exemplarité d'artistes très importants dans le passé et le présent de l’histoire du jazz. Le prix 2019 sera décerné pendant le Festival au saxophoniste et compositeur américain John Zorn, figure essentielle du jazz d'avant-garde. Le palmarès du prix constitue une liste impressionnante des meilleurs talents du jazz. Parmi les lauréats, mentionnons Doc Cheatham, Hank Jones, Chick Corea, Kenny Barron, Ray Brown, Elvin Jones, Keith Jarrett, Herbie Hancock, Shirley Horn, Wayne Shorter, Toshiko Akiyoshi et Ellis Marsalis. [post_title] => Joan Baez, Jamie Cullum, Diana Krall, John Zorn, Donny McCaslin, Maria Schneider, Sílvia Pérez Cruz, Joshua Redman, Joe Jackson et Neneh Cherry, têtes d'affiche du 54e Heineken Jazzaldia. [post_excerpt] => Tout est prêt pour le Festival, qui se déroulera à Saint-Sébastien du 24 au 28 juillet, avec 100 concerts sur 15 scènes, dont plus des deux tiers seront gratuits [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => joan-baez-jamie-cullum-diana-krall-john-zorn-donny-mccaslin-maria-schneider-silvia-perez-cruz-joshua-redman-joe-jackson-et-neneh-cherry-tetes-daffiche-du-54e-heineken-jazzaldia [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-07-24 10:28:35 [post_modified_gmt] => 2019-07-24 08:28:35 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://heinekenjazzaldia.eus/?p=20121 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [2] => WP_Post Object ( [ID] => 20045 [post_author] => 2 [post_date] => 2019-07-23 16:56:51 [post_date_gmt] => 2019-07-23 14:56:51 [post_content] => Jazzaldia-web Les restaurants Ni Neu et Topa seront présents sur les Terrasses du Kursaal lors du 54ème Heineken Jazzaldia avec une offre gastronomique alléchante. Ni Neu proposera du Riz Jambalaya créole-basque : adaptation par son chef Mikel Gallo de la Jambalaya, un plat typique de la Nouvelle-Orléans, berceau du jazz. Il est composé de riz, de légumes et de viande, avec une touche épicée. Il proposera également sa gamme habituelle de sandwichs à base d'ingrédients sélectionnés. Quant à Topa, Jordi Bross et son équipe prépareront 3 types de tacos talos : chipiron (calamar) à la Pelayo accompagné d’un mole (sauce), txerri-txiki pibil (cochon de lait) et « lézard » ibérique (porc) avec sa sauce huancaína. Il y aura la possibilité de choisir un Taco Talo Mix à un prix spécial, afin de pouvoir déguster les 3 tacos talos. Ils offriront également leurs Micheladas classiques, des cocktails de bières au citron vert, aux notes piquantes. [post_title] => Les restaurants Ni Neu et Topa complèteront l'offre gastronomique du 54e Heineken Jazzaldia [post_excerpt] => Les restaurants Ni Neu et Topa seront présents sur les Terrasses du Kursaal lors du 54ème Heineken Jazzaldia avec une offre gastronomique alléchante. [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => les-restaurants-ni-neu-et-topa-completeront-loffre-gastronomique-du-54e-heineken-jazzaldia [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-07-23 16:57:18 [post_modified_gmt] => 2019-07-23 14:57:18 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://heinekenjazzaldia.eus/?p=20045 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [3] => WP_Post Object ( [ID] => 19839 [post_author] => 2 [post_date] => 2019-07-17 11:17:40 [post_date_gmt] => 2019-07-17 09:17:40 [post_content] => ENG---FR Cette année, le Festival mettra en place un nouveau système de collecte des déchets Le Heineken Jazzaldia a reçu le certificat « Erronka Garbia » (« Défi Propre »), qui reconnaît le caractère durable du Festival, décerné par l'IHOBE (Société Publique de Gestion Environnementale du Département de l'Environnement du Gouvernement Basque). Cette année, afin d’aller plus loin, le Festival mettra en place un nouveau système de collecte des déchets en proposant aux spectateurs plus de facilité et une efficacité accrue. 40 unités de 3 petits conteneurs seront installées sur toute la zone du Festival : 29 dans la zone du Kursaal, 6 sur la Plaza de la Trinidad et 5 dans le Nauticool. Grâce à ces conteneurs, la collecte continue et sélective des déchets générés pendant le Festival sera assurée. Cette initiative est menée en collaboration avec l'IHOBE et la Mancomunidad de San Marcos, qui s'occupe de la gestion et valorisation des déchets dans la région de Saint-Sébastien.   [post_title] => Le Heineken Jazzaldia a reçu le certificat « Erronka Garbia » (« Défi Propre »), qui reconnaît le caractère durable du Festival [post_excerpt] => Cette année, le Festival mettra en place un nouveau système de collecte des déchets [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => le-heineken-jazzaldia-a-recu-le-certificat-erronka-garbia-defi-propre-qui-reconnait-le-caractere-durable-du-festival [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-07-17 11:17:40 [post_modified_gmt] => 2019-07-17 09:17:40 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://heinekenjazzaldia.eus/?p=19839 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [4] => WP_Post Object ( [ID] => 19353 [post_author] => 2 [post_date] => 2019-06-21 11:41:14 [post_date_gmt] => 2019-06-21 09:41:14 [post_content] => Zorm John Zorn recevra le Prix Donostiako Jazzaldia 2019, remis par le Heineken Jazzaldia de Saint-Sébastien, en reconnaissance de son influence profonde sur le jazz contemporain. Compositeur et instrumentiste, John Zorn est le catalyseur d'une scène d'avant-garde dans laquelle s'inscrivent aujourd'hui des centaines d’excellents musiciens qui comptent dans le jazz actuel. Le jazz qui se fait aujourd'hui à New York ne peut pas se concevoir sans l'intervention de certains des musiciens qui évoluent dans l'orbite de Zorn. John Zorn reviendra au Heineken Jazzaldia, après le succès incontestable obtenu en 2013, avec son Masada Marathon. À cette occasion, il sera à la tête du Bagatelles Marathon, divisé en deux sessions d'après-midi à l'auditorium Kursaal, l'une le 27 juillet et l'autre le 28 juillet. Zorn recevra le Prix Donostiako Jazzaldia le dimanche 28 juillet à 17h00 sur scène, avant d’entamer son second concert. Ce marathon musical se présente sous la forme de 14 groupes différents qui interprèteront plus de 50 compositions de The Bagatelles, le nouveau livre de musique extensif de John Zorn. Parmi la trentaine de musiciens qui y participeront, citons Mary Halvorson, Marc Ribot, Kris Davis, Julian Lage, Dave Douglas, Joey Baron, Craig Taborn, Peter Evans, John Medeski, Ikue Mori, Erik Friedlander, Mark Feldman, Sylvie Courvoisier, Kenny Wollesen, Trevor Dunn et encore bien d'autres, qui comprennent mieux que personne l’univers créatif de Zorn.   Prix Donostiako Jazzaldia 1994: Doc Cheatham 1995: Phil Woods 1996: Hank Jones 1997: Steve Lacy 1998: Chick Corea 1999: Max Roach et Clark Terry 2000: Kenny Barron 2001: Ray Brown 2002: Elvin Jones 2003: Bebo Valdés 2004: Shirley Horn et Fernando Trueba 2005: Keith Jarrett et Charles Mingus (in memoriam) 2006: Herbie Hancock 2007: Wayne Shorter 2008: Ahmad Jamal 2009: Roy Haynes 2010: Ron Carter 2011: Toots Thielemans 2012: Jimmy Cobb et Pierre Lafont (in memoriam) 2013: Lee Konitz et Juan Claudio Cifuentes 2014: Toshiko Akiyoshi 2015: Benny Golson 2016: Ellis Marsalis 2017: Charles Lloyd 2018: Mary Stallings et Michel Portal   [post_title] => La grande référence du Jazz d'avant-garde, John Zorn, recevra le Prix Donostiako Jazzaldia à Saint-Sébastien [post_excerpt] => John Zorn recevra le Prix Donostiako Jazzaldia 2019, remis par le Heineken Jazzaldia de Saint-Sébastien, en reconnaissance de son influence profonde sur le jazz contemporain. [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => la-grande-reference-du-jazz-davant-garde-john-zorn-recevra-le-prix-donostiako-jazzaldia-a-saint-sebastien [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-07-19 13:21:01 [post_modified_gmt] => 2019-07-19 11:21:01 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://heinekenjazzaldia.eus/?p=19353 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [5] => WP_Post Object ( [ID] => 19077 [post_author] => 2 [post_date] => 2019-06-17 11:05:32 [post_date_gmt] => 2019-06-17 09:05:32 [post_content] => Zahara Joan Baez, Jamie Cullum, Stinus Vidal, Neneh Cherry et Nøgen, déjà annoncés, sont les autres grandes figures qui se produiront sur la scène de la plage. Le programme de la « Scène Verte » Heineken, située au beau milieu de la plage de la Zurriola de Saint-Sébastien, est déjà arrêté pour la 54ème édition du Heineken Jazzaldia avec trois concerts majeurs : ceux offerts par Zahara, Belako et Dorian. Ils s'ajoutent aux autres grandes figures déjà annoncées précédemment : Joan Baez, Jamie Cullum, Stinus Vidal, Neneh Cherry et Nøgen. Tous se produiront dans des concerts gratuits pour le public. Le Heineken Jazzaldia poursuit ainsi sa tradition d'offrir la prestation de grandes figures en toute gratuité pour le spectateur. Des artistes de renommée mondiale comme Joan Baez, en tournée d'adieux, Jamie Cullum, déjà reconnu comme l'un des génies du jazz d'aujourd'hui, et Neneh Cherry, innovante, spectaculaire et toujours en quête de nouveaux projets, font partie de ces grands noms de la scène. Le programme de la Scène Verte Heineken révèle plusieurs signes distinctifs du Heineken Jazzaldia aujourd’hui. Premièrement, l'engagement en faveur des jeunes talents. Zahara est devenue un phénomène populaire que les principaux festivals se disputent. Belako jouit déjà d'une renommée internationale et Nøgen lui emboîte le pas. Dorian est en pleine ascension. Tous sont jeunes, tous talentueux et tous ont un grand avenir devant eux. Le deuxième signe d'identité est la promotion de femmes artistes toujours plus nombreuses et créatives. Joan Baez a été une pionnière, elle a ouvert la voie en semant des graines qui continuent de germer. Dans presque tous les concerts de la « Scène Verte » Heineken, les femmes jouent un rôle fondamental en tant que leaders de leurs propres groupes ou en tant que membres importants de leurs formations respectives. Le troisième signe d'identité est le soutien aux musiciens basques : leur programmation sur une scène aussi importante que la Verte, dont le public se compte par dizaines de milliers, donnera un tour significatif à leur carrière. En ce sens, le concert du 27 juillet, qui réunira Nøgen dans la première partie et Belako dans la seconde, sera un véritable événement pour les amateurs de pop-rock basque. Également sur la « Scène Verte », l'une des propositions les plus attrayantes de cette saison : la rencontre sous le nom de Stinus Vidal du grand guitariste de Saint-Sébastien Jaime Stinus, l'un des fondateurs de La Orquesta Mondragón, et le chanteur Xavi Vidal, l’un des pionniers du rock interprété en catalan.   SCÈNE VERTE HEINEKEN Entrée gratuite 24 Juillet, mercredi 20:45. Joan Baez: Fare Thee Well... Tour 2019 23:30. Jamie Cullum   25 Juillet, jeudi 21:00. Zahara 23:30. Dorian   26 Juillet, vendredi 21:00. Stinus Vidal 23:30. Neneh Cherry   27 Juillet, samedi 21:00. Nøgen 23:30. Belako [post_title] => Zahara, Belako et Dorian complètent le programme de la « Scène Verte » Heineken, portant au premier plan de jeunes artistes femmes [post_excerpt] => Joan Baez, Jamie Cullum, Stinus Vidal, Neneh Cherry et Nøgen, déjà annoncés, sont les autres grandes figures qui se produiront sur la scène de la plage. [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => zahara-belako-et-dorian-completent-le-programme-de-la-scene-verte-heineken-portant-au-premier-plan-de-jeunes-artistes-femmes [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-06-17 11:25:53 [post_modified_gmt] => 2019-06-17 09:25:53 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://heinekenjazzaldia.eus/?p=19077 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) ) [post_count] => 6 [current_post] => -1 [in_the_loop] => [post] => WP_Post Object ( [ID] => 20216 [post_author] => 2 [post_date] => 2019-07-25 18:21:14 [post_date_gmt] => 2019-07-25 16:21:14 [post_content] => joan-baez-web Le mythe Joan Baez est devenu hier réalité pour les 44 000 personnes qui se sont rassemblées sur la plage de Zurriola, devant la Scène Verte, pour écouter cette grande dame du folk. Une légende qui vient s'ajouter à d'autres qui sont déjà passés par cette scène, tels que Bob Dylan, Patti Smith ou B.B. King. C'était aussi notre dernière chance : comme elle l'a elle-même annoncé, à l'issue de cette « Fare Thee Well Tour », sa tournée d'adieux, elle ne donnera plus de concerts dans de grandes enceintes. Elle nous a laissé un excellent souvenir. A son répertoire impérissable, elle a ajouté des clins d'œil au public local, comme le Txoria Txori de Mikel Laboa et l'hymne No nos moverán. Elle a fait ses adieux avec Fare The Well, qui, traduit librement veut dire : « bonne chance dans l’avenir ». Et, plus librement encore, « au revoir, Joan, et bon vent! … » Jamie Cullum n'est pas encore un mythe. Trop jeune pour l'être, mais s'il poursuit cette trajectoire impeccable, il le sera assurément dans trente ans !À Saint-Sébastien, il est déjà une idole. Tous ses concerts dans notre ville ont toujours été magnifiques. Et celui d'hier n’était pas en reste ! Jamie Cullum a attiré 53 000 personnes, les a mises dans sa poche dès la première minute et ne les a plus lâchées pendant deux heures. À la fin il a ému le public lorsqu’il a improvisé une chanson d'amour dédiée à Donostia mélangée à I've Got You under My Skin. La chose la plus importante du Jazz Band Ball, la fête inaugurale du Festival, a été le public. Comme d'habitude. Avec son défilé incessant entre les quatre scènes déployées à proximité du Kursaal, le public a donné une nouvelle leçon de savoir être et de savoir se divertir. Comme en témoigne leur réaction enthousiaste devant Love & Revenge : Music and Cinema from the Arab World, un spectacle qui combine des images de films égyptiens anciens avec de la musique d'avant-garde inspirée des instruments arabes. Quelque chose d’unique, requérant une sensibilité culturelle ouverte pour l'apprécier dans toute son intensité. La variété des styles fait partie des gênes du Jazz Band Ball. Le jazz le plus traditionnel était représenté par deux groupes américains : Dan Barrett Classics Jazz All Stars et Saxophone Con-Clave; le contrepoint moderne l’était par Elkano Browning Cream, un trio multinational dirigé par le basque Mikel Azpiroz, qui pratique un groove décontracté. Sur le registre de la décontraction, il faut évoquer la guitariste et chanteuse japonaise Rei. Avec son image fraîche et jeune, elle est la nouvelle figure du blues-pop japonais; son potentiel est énorme et elle vient de signer avec une grande maison de disques. Une aisance sur scène, une guitare puissante et une sympathie innée augurent bien de son avenir. Le chanteur anglo-nigérian Ola Onabulé, véritable gentleman de la soul, a également marqué cette soirée inaugurale grâce à des chansons interprétées avec une virtuosité vocale et une grande intensité émotionnelle. [post_title] => Des adieux chaleureux à un mythe [post_excerpt] => Le mythe Joan Baez est devenu hier réalité pour les 44 000 personnes qui se sont rassemblées sur la plage de Zurriola [post_status] => publish [comment_status] => closed [ping_status] => open [post_password] => [post_name] => des-adieux-chaleureux-a-un-mythe [to_ping] => [pinged] => [post_modified] => 2019-07-25 18:21:14 [post_modified_gmt] => 2019-07-25 16:21:14 [post_content_filtered] => [post_parent] => 0 [guid] => https://heinekenjazzaldia.eus/?p=20216 [menu_order] => 0 [post_type] => post [post_mime_type] => [comment_count] => 0 [filter] => raw ) [comment_count] => 0 [current_comment] => -1 [found_posts] => 67 [max_num_pages] => 12 [max_num_comment_pages] => 0 [is_single] => [is_preview] => [is_page] => [is_archive] => 1 [is_date] => [is_year] => [is_month] => [is_day] => [is_time] => [is_author] => [is_category] => 1 [is_tag] => [is_tax] => [is_search] => [is_feed] => [is_comment_feed] => [is_trackback] => [is_home] => [is_404] => [is_comments_popup] => [is_paged] => 1 [is_admin] => [is_attachment] => [is_singular] => [is_robots] => [is_posts_page] => [is_post_type_archive] => [query_vars_hash:WP_Query:private] => 56a5538c55fcaa00a7b851b1a5752d58 [query_vars_changed:WP_Query:private] => 1 [thumbnails_cached] => [stopwords:WP_Query:private] => )

Browsing: Actualités

1 6 7 8 9 10 12